samedi 31 mars 2012

La Vie d'une autre de Frédérique Deghelt

La Vie d'une autre sur Amazon

L’histoire :
Marie a vingt-cinq ans. Un soir de fête, coup de foudre pour le beau Pablo, nuit d’amour et le lendemain... Elle se réveille à ses côtés, douze ans plus tard, mariée, mère de trois enfants, sans un seul souvenir de ces années écoulées. Comment faire pour donner le change à son entourage ? Et comment retrouver sa propre vie ? C’est avec une énergie virevoltante et un optimisme rafraîchissant que Frédérique Deghelt a écrit ce roman sur l’amour et le temps qui passe, sur les rêves des jeunes filles confrontés au quotidien et à la force des choix qui déterminent l’existence.

Premier paragraphe :
Pendant longtemps j'ai cru que je rêvais, j'allais me réveiller, la gorge sèche, la bouche pâteuse et une soif d'eau pour éteindre l'incendie d'une cuite mémorable.

Pourquoi ce livre ?

Lors d'une interview de Sylvie testud j'ai appris qu'elle allait l'adapter en films donc, curieuse comme je suis je suis allée voir le livre et j'ai accroché à l'histoire.

Note : 8/10

Mon avis :
J'ai bien aimé, la lecture est fluide. 250 pages que j'ai lues très vite pour connaître le dénouement, Marie allait-elle recouvrer la mémoire ? Comment allait-elle s'en sortir avec ce manque de 12 ans ?
Car franchement s'endormir célibataire et se réveiller mariée et mère de 3 enfants, cela ne doit pas être facile à gérer mentalement quand même !! mais elle sent sort très (trop?) bien.
J'ai hâte de voir ce Film que je me ferai un plaisir de "projectionner".



Le Film :
Sortie le : 15 février 2012 (1h 37min)
Réalisé par : Sylvie Testud
Avec :
Juliette Binoche, Mathieu Kassovitz, Aure Atika plus
Genre : Comédie dramatique












vendredi 30 mars 2012

Le Grillon du foyer de Charles Dickens

L'histoire :
Le vieux Caleb est un pauvre fabricant de jouets. Mais il fait croire à sa fille aveugle qu'elle vit dans le luxe, unique moyen pour lui, de témoigner son amour au seul être cher qu'il a au monde et de lui apporter un peu de joie...
Ce conte émouvant, tant pour les enfants que pour les grands, fait également partie des «Contes de Noël»

Premier paragraphe :
La Bouilloire fit entendre son premier cri ! Ne me dites pas ce que mistress Peerybingle disait. Je le sais mieux qu’elle. Mistress Peerybingle peut laisser croire jusqu’à la fin des temps qu’elle ne saurait dire lequel des deux commença à crier ; mais moi je dis que c’est la Bouilloire. Je dois le savoir, j’espère ! La Bouilloire commença cinq bonnes minutes, à la petite horloge de Hollande qui était dans un coin, avant que le grillon poussât le premier cri.
Note :6.0/10

Mon avis :
J'ai beaucoup aimé l'écriture de Dickens dans ce conte, mais un peu moins l'histoire que j'ai trouvé un peu trop tiré par les cheveux, les personnages qui arrivent comme par magie pour avoir un beau happy end c'est moyen je trouve. Il faut dire que je n'aime pas les nouvelles ou les récits court, moi une histoire de moins de 100 pages je n'arrive pas à accroché, cela va trop vite à mon goût et du coup, j'ai l'impression de survoler le truc. J'ai quand même hâte de découvrir Dickens dans ses romans !

Télécharger gratuitement Le Grillon du foyer en Ebook pour votre liseuse.

voir mes photos des grillons de mon jardin.


Sylvain Tesson - 6 Mois de cabane au Baikal

Le reportage de 6 Mois de cabane au Baikal.


Une demi-année de solitude au bord du lac Baïkal, c'est le défi qu'a relevé Sylvain Tesson, 39 ans.


François Busnel dans La grande librairie reçoit Sylvain Tesson pour parler de son nouveau livre "Dans les forêts de Sibérie" suite à son perible au bord du Baikal.



Sur Europe 1 avec Marc Olivier Fogiel


Son Livre, le récit de son Histoire :




Personnellement, je n'ai pas encore réussis à le lire entièrement car j'aime beaucoup ses aventures mais j'ai du mal avec son écriture, mais je ne désespère pas.

La liste de livre que de Sylvain Tesson a emporté dans sa cabane :
:

Quai des enfers, Ingrid Astier
L’Amant de lady Chatterley, D.H. Lawrence
Traité du désespoir, Kierkegaard
Des pas dans la neige, Érik L’Homme
Un théâtre qui marche, Philippe Fenwick
Des nouvelles d’Agafia, Vassili Peskov
Indian Creek, Pete Fromm
Les Hommes ivres de Dieu, Jacques Lacarrière
Vendredi, Michel Tournier
Un taxi mauve, Michel Déon
La Philosophie dans le boudoir, Sade
Gilles, Drieu la Rochelle
Robinson Crusoé, Daniel Defoe
De sang-froid, Truman Capote
Un an de cabane, Olaf Candau
Noces, Camus
La Chute, Camus
Robinson des mers du Sud, Tom Neale
Rêveries du promeneur solitaire, Rousseau
Histoire de ma vie, Casanova
Le Chant du monde, Giono
Fouquet, Paul Morand
Carnets, Montherlant
Soixante-dix s’efface, tome 1, Jünger
Le Traité du rebelle, Jünger
Le Nœud gordien, Jünger
Approches, drogues et ivresse, Jünger
Jeux africains, Jünger
Les Fleurs du mal, Baudelaire
Le facteur sonne toujours deux fois, James M. Cain
Le Poète, Michael Connelly
Lune sanglante, James Ellroy
Eva, James Hadley Chase
Les Stoïciens(Pléiade)
Moisson rouge, Dashiell Hammett
De la nature, Lucrèce
Le Mythe de l’éternel retour, Mircea Eliade
Le Monde..., Schopenhauer
Typhon, Conrad
Odes, Segalen
Vie de Rancé, Chateaubriand
Tao-tö-king, Lao-tseu
Élégie de Marienbad, Goethe
Nouvelles complètes, Hemingway
Ecce Homo, Nietzsche
Ainsi parlait Zarathoustra, Nietzsche
Le Crépuscule des idoles, Nietzsche
Vingt-cinq ans de solitude, John Haines
La Dernière Frontière, Grey Owl
Traité de la cabane solitaire, Antoine Marcel
Au cœur du monde, Cendrars
Feuilles d’herbe, Whitman
Almanach d’un comté des sables, Aldo Leopold
L’Œuvre au noir, Yourcenar
Les Mille et Une Nuits
Le Songe d’une nuit d’été, Shakespeare
Les Joyeuses Commères de Windsor, Shakespeare
La Nuit des rois, Shakespeare
Romans de la Table ronde, Chrétien de Troyes
American Black Box, Maurice G. Dantec
American Psycho, B.E. Ellis
Walden, Thoreau
L’Insoutenable Légèreté de l’être, Kundera
Le Pavillon d’Or, Mishima
La Promesse de l’aube, Romain Gary
La Ferme africaine, Karen Blixen
Les Aventuriers, José Giovanni

jeudi 29 mars 2012

Les carnets de route de François Busnel - Episode 6

Diffusée le jeudi 22 mars 2012 - Episode 6

François Busnel rencontre :

- Anne Rice
- Jim Fergus
- Thomas Sanchez
- Lawrence Ferlinghetti




Les carnets de route de François Busnel - Les grands espaces

Diffusée le jeudi 23 février 2012 - Episode 5 - Les grands espaces.

François Busnel rencontre :

- Dan O'Brien
- Craig Johnson
- Alexandra Fuller
- Jim Harrison
- James Lee Burke





Les carnets de route de François Busnel - En route vers l'Ouest

Diffusée le jeudi 26 janvier 2012 - Episode 4 - En route vers l'Ouest.

François Busnel rencontre :

- Joyce Carol Oates
- Elmore Leonard
- Laura Kasischke
- Michael Collins
- Dan Chaon
- Richard Powers
- Louise Erdrich








Les carnets de route de François Busnel - Esquisse sudiste

Diffusée le jeudi 15 décembre 2011 - Episode 3 - Esquisse sudiste.

Pat Conroy
Ace Atkins
Dean Faulkner Wells, petite-fille de William Faulkner
Tom Franklin
Eddy Harris
Thomas H. Cook
John Biguenet









Les carnets de route de François Busnel - Une Nouvelle-Angleterre

Diffusée le jeudi 17 novembre 2011 - Episode 2 - Une Nouvelle-Angleterre.

François Busnel rencontre :
- Peter Matthiessen
- Russell Banks
- Richard Russo
- Richard Ford
- Philip Roth
- James Salter
- Douglas Kennedy








Les carnets de route de François Busnel - Un air de New-York

Avec ces carnets de route, François Busnel nous propose de découvrir les États-Unis à travers le regard de ses écrivains. Il débute son périple par New York.

Diffusée le jeudi 20 octobre 2011 Episode 1 - Un air de New-York.
François Busnel rencontre les 5 écrivains suivants :

- Paul Auster
- Colum McCann
- Toni Morrison
- Jay McInerney
- Jonathan Franzen






mardi 27 mars 2012

Mon année, Tome 1 : Printemps - Jiro Taniguchi - Jean-David Morvan


Mon année, Tome 1 : Printemps sur Amazon
L'histoire :
Capucine vient d'avoir 8 ans. C'est une petite fille comme les autres. A une seule toute petite différence près : Capucine est porteuse de trisomie 21. Le pire pour elle, c'est qu'elle n'en a que très peu les caractéristiques physiques : les braves gens ne comprennent donc pas pourquoi elle est " si bizarre ". Ce printemps est un tournant dans le vie de Capucine, car elle va voir fleurir soudainement de nombreux problèmes qui n'étaient alors que des germes. Entre une école de la République qui la pousse vers la sortie, une tante gravement malade, une famille inquiète et des parents sur le point de craquer, Capucine va devoir apprendre à " gérer " ses problèmes, mais aussi ceux des autres. Dans la tourmente, elle n'aura souvent que son amour à offrir, et sa façon " extra-ordinaire " de voir les choses.

Note : 6/10

Mon avis :
Je suis un peu surprise par cette BD, car, elle se passe en France, entre Deauville, Reims et le Nord ! Ce n’est pas franchement ce que je recherchais en me tournant vers Tanigchi, puis les images sont en couleurs, donc là, on entre vraiment dans la catégorie BD et moi, j'aime moyen les BD.
L'histoire est gentille, mais j'ai engloutie ce livre en 1/4 d'heure! Les dessins sont bien faits – j'ai reconnu Deauville avant de savoir que l'histoire s'y passais – mais on est bien loin de l'atmosphère de Quartier lointain !
A priori, il y aura 1 tome par saison, je lirai quand même la suite pour savoir ce que vas devenir la petite Capucine et sa famille.

Top Ten Tuesday (3)

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini.
Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Iani.
Thème de ce mardi :
Les 10 livres que vous avez abandonnés ou que vous avez eu du mal à terminer.

1 - La révolution des fournis de Bernard Werbert
2 -
Serpents et piercings de Hitomi Kanehara
3 -Eloge des femmes mûres de Stephen Vizinczey - Pas fini
4 - Love & pop de Murakami Ruy
5 - Hell de
L. Pille
6 - Absolument dé-bor-dée de Zoé Shepard - Pas fini
7 - Un peu de respect je suis ta mere de Herman casciani
8 - La delicatesse de David Foenkinos
9 -
10 -

lundi 26 mars 2012

Baby Challenge bit-lit 2012



Ce challenge est proposé par Livraddict.
Le but est de lire le plus possible de la sélection ci-dessous !
Fin 2012, Livraddict attribuera des médailles suivant le nombre de livres lus:

Médaille d'or : 20/20
Médaille d'argent : 16/20
Médaille de bronze : 12/20
Médaille de chocolat : 8/20


La liste :
1 ~ Vampire Academy, tome 1 de Richelle Mead
2 ~ Les Chroniques de MacKayla Lane, tome 1 de Karen Marie Moning
3 ~ Chasseuse de la nuit, tome 1 de Jeaniene Frost
4 ~ Mercy Thompson, tome 1 de Patricia Briggs
5 ~ Rebecca Kean, tome 1 de Cassandra O'Donnel
6 ~ La Communauté du sud, tome 1 de Charlaine Harris - Déjà Lu
7 ~ Georgina Kincaid, tome 1 de Richelle Mead
8 ~ La Confrérie de la dague noire, tome 1 de J.R. Ward
9 ~ Anita Blake, tome 01 de Laurell K. Hamilton
10 ~ Chasseuse de vampires, tome 1 de Nalini Singh
11 ~ Les Ombres de la nuit, tome 1 de Kresley Cole
12 ~ Queen Betsy, tome 1 de Mary Janice Davidson - Déjà Lu
13 ~ Alpha & Omega, tome 1 de Patricia Briggs
14 ~ Femmes de l'Autremonde, tome 01 de Kelley Armstrong
15 ~ Une aventure d'Alexia Tarabotti, tome 1 de Gail Carriger
16 ~ Kate Daniels, tome 1 de Ilona Andrews
17 ~ Rachel Morgan, tome 1 de Kim Harrison
18 ~ Sarah Dearly, tome 1 de Michelle Rowen
19 ~ Vampire City, tome 1 de Rachel Caine
20 ~ Les Vampires de Chicago, tome 1 de Chloe Neill

* En rouge : Déjà ma PAL !

dimanche 25 mars 2012

Anita Blake, tome 1 : Plaisirs coupables de Laurell K. Hamilton

Plaisirs coupables sur Amazon

L'histoire :
Mon nom est Blake, Anita Blake. Les vampires, eux, m'appellent "l'Exécutrice" et par égard pour les oreilles les plus chastes, je ne vous dirai pas comment, moi, je les appelle. Ma spécialité, au départ, c'était plutôt les zombies. Je relève les morts à la nuit tombée pour une petite PME. Ce n'est pas toujours très exaltant et mon patron m'exploite honteusement, mais quand on a un vrai don, ce serait idiot de ne pas s'en servir. Tuer des vampires, c'est autre chose, une vieille passion liée à des souvenirs d'enfance. Depuis qu'ils sont officiellement reconnus et ont pignon sur rue, ils se croient tout permis. Certes, il yen a de charmants, voire très sexy, mais il y en a aussi qui abusent. Ceux-là je les élimine. Rien de tel pour garder la forme : ça vous fouette le sang !

Premier paragraphe :
Déjà longtemps avant sa mort, Willie McCoy était un abruti. Qu’il ait rendu l’âme ne changeait rien à l’affaire. Il était affublé d’une veste écossaise voyante et d’un pantalon vert criard, et ses cheveux noirs coupés court et lissés en arrière mettaient en valeur son visage osseux triangulaire.

Pourquoi ce livre ?
Parce ce qu’il fait partie des premières séries parlant de vampire, bien avant la vague Twilight, et que beaucoup de monde sur la blogosphère adore Anita Blake donc pourquoi pas.

Note :6.5 /10

Mon avis :
Je suis un peu mitigée après cette lecture, ai je aimé ou pas ? Je ne sais pas trop en faite. Certains passages mon beaucoup plu d'autre mon carrément ennuyé. Trop de méchant, trop de personnages par moment dans les siennes d'actions, du coup j'ai eu du mal à suivre et j'ai souvent décroché de l'histoire, du coup forcement après je ne captais plus rien, donc obliger de relire plusieurs fois les mêmes passages.
Sinon l'écriture de Laurell K. Hamilton est sympa, Anita Blake ne se laisse pas faire et sait ce qu'elle veut.
Il y a pour le moment 15 tomes de cette série, je ne suis absolument pas sûre d'avoir envie de les lire tous, mais je tenterai quand même le T2 pour voir.


Ce que j'ai pas aimé :

L'héroïne qui est une fille cool, pas prise de tête, pas chochotte.


Ce que n'ai pas aimé :
Les scènes de bagarres : j'ai pas la bagarre en faite :)


50 états, 50 billets , le challenge : Arkansas
Laurell K. Hamilton est née en 1963 dans une petite ville de l’Arkansas.







Quartier Lointain - Jirô Tanuguchi


L'histoire :
Ce soir là... D'après les conclusions de l'enquête de police... A 21H30 passées, (…) papa c'est dirigé vers la gare d'Agei. Vers 22 heures, on sait qu'il a acheté au guichet un aller simple pour Tottori... Ensuite, plus rien …
Mon père a disparu comme ça. On n'a plus jamais eu aucune nouvelle de lui.

Note : 10/10

Mon avis :
A la base, je ne lis pas de BD, car je survole trop vite les dessins et du coup j'apprécie que moyennement l'histoire, mais avec Jirô Tanuguchi j'ai trouvé mon maitre ! J'adore.
Déjà cela se passe au japon, donc je ne peux qu'apprécier, puis les dessi
ns son juste magnifiques, tous en finesse, couplé à une histoire toute en douceur d'un homme de 48 ans qui revit ses 14 ans, je ne peux que vous recommander cette lecture. 
 Commander Quartier lQuartier lointain : L'intégraleointain : L'intégrale sur Amazon







                                                                                                                                                                                                                                                                            Je viens d'apprendre que Fin 2010 a été faite une adaptation cinématographique par Sam Garbarski de Quartier lointain, il va falloir que je la visionne.























La Bande annonce :

mardi 20 mars 2012

Bye Bye Blondie de Virginie Despentes

Bye Bye Blondie

« Une fille qu’on rencontre en HP n’est pas une fille qui rend heureux. Il voulait jouer contre le reste du monde, avoir raison contre toutes les évidences,
il pensait que c’était ça l’amour. Il voulait prendre ce risque, avec elle, et qu’ils arrivent sur l’autre rive, sains et saufs. Mais ils réussissent juste à s’entraîner au fond. Il est temps de renoncer… »
Gloria a été internée en hôpital psychiatrique. Contre toute attente, la punkette « prolo » y a rencontré Éric, un fils de bourgeois aussi infréquentable qu’elle ; ils se sont aimés comme on s’aime à seize ans. Puis la vie, autant que les contraintes sociales, les a séparés. Vingt ans après, à nouveau, leurs chemins se croisent.
Portrait d’une femme blessée aux prises avec ses démons, traversée des années punk, chronique d’un amour naufragé, Bye Bye Blondie est sans doute le livre le plus émouvant de Virginie Despentes.

Premier paragraphe :
Elle se dérègle. Ça ne va pas en s'arrangeant, ni même en stagnant. Elle était convaincue, d'expérience, qu'à chaque fois qu'elle s'approchait trop près du bord, elle saurait faire pirouette arrière. Seulement, cette fois, elle ne contrôle rien, « sans les mains ». Tous les warnings clignotent en vain et elle sent les gens s'inquiéter, s'éloigner au fur et à mesure. Elle vient de s'engueuler avec son petit ami, elle aurait pu le tuer. S'en est fallu d'un centimètre, d'une seconde. Flirt poussé avec le drame. Il aurait suffi qu'il soit un peu moins rapide, un peu moins agile, un peu moins fort qu'elle. Comme après chaque déflagration, elle est particulièrement calme, lucide et honteuse.

Pourquoi ce livre ?
Parce que j'ai vraiment adoré le premier livre que j'ai lu de Despentes : Les jolies choses. Donc, je continue ma découverte de cette auteure, et c'était le seul de dispo sur Pochetroc

Note : 7.0 /10

Mon avis :
Je n'arrive pas à savoir si j'ai aimé, ou pas ce livre. L’écriture est plaisante, j'aime bien le style de Virginie Despendes, mais j'avais une sensation de gène pendant ma lecture, peut-être dû au personnage de Gloria qui m'a dérangée.
Elle m'a donné l'impression d'être une nana qui ce plait dans la galère, car même quand tout allait bien bien pour elle, elle n'avait qu'une envie finalement c’est retourner dans son monde de SDF alors qu'elle était en passe de réussir sa carrière et sa vie amoureuse.

Bref, ce n'est pas mon Descentes préféré, bon en même temps je n'en ai lu pour le moment que 2 !

Ce que j'ai pas aimé :
Les phrases courtes qui rythment bien la lecture.

Ce que n'ai pas aimé :
L'univers des hôpitaux psychiatriques qui m'a oppressée et qui a, du coup, un peu gêné ma lecture.



Bye Bye Blondie, le Film .


Date de sortie 21 mars 2012 (1h 37min)

Réalisé par : Virginie Despentes
Avec : Emmanuelle Béart, dans le rôle de
Frances et Béatrice Dalle dans le rôle de Gloria.










Bon, déjà première interrogation par rapport à l'historie du livre : Gloria est devenue lesbienne ? Mais pourquoi donc !!?
J'ai entendu un ITW de Virginie Despantes qui expliquait qu'elle trouvait injuste qu'il n'y ai pas plus d'histoire homosexuelle au cinéma, étant elle-même lesbienne elle voulait voir des films qui la concernait donc c’est pour cela qu'elle a fait ce choix. Mais du coup, son film est soumis à un avertissement pour le jeune public : concernant des scènes qui pourraient choquer leurs sensibilités. Ces scènes : des bisous entre 2 femmes ! Rien de choquant pourtant, aucune scène de sexe, pas de fille nue rien, juste des bisous entre 2 filles?! Perso je n'ai pas encore vu le film.
Je me porterai volontaire pour le projeter dans mon ciné, bien que je déteste Beatrice Dalles et que j'ai des soucis avec le personnage de Gloria, alors je ne sais pas ce que cela va donner !!

samedi 17 mars 2012

Arrachez les bourgeons tirez sur les enfants

Arrachez les bourgeons tirez sur les enfants de Kenzaburô Oé

Pendant la Seconde Guerre mondiale, des enfants d'une maison de correction fuient les bombardements et se réfugient dans un village de montagne. Leur éducateur les place sous l'autorité d'un maire convaincu qu'un mauvais enfant doit être supprimé " dès le bourgeon ". Le jeune narrateur et son petit frère font partie de ce groupe de délinquants bientôt à la merci des villageois haineux, qui les contraignent à enterrer des animaux victimes d'une épidémie. Quand trois personnes meurent, contaminées, les villageois, pris de panique, abandonnent le village en y enfermant les enfants, qui prennent possession des maisons désertées et esquissent même les règles d'une vie en société. Temps suspendu, unique dans cette histoire de bruit et de fureur, où s'expriment les douceurs de la fraternité et les joies d'un premier amour. Malgré la présence d'un jeune Coréen et d'un soldat déserteur qui tentent de les aider, l'affrontement avec les villageois de retour ne pourra être évité. Cette impressionnante fable sociale écrite en 1958 appartient à la grande veine de Kenzaburô Ôe. Densité, richesse d'analyse, foisonnement de l'imagination, violence, émotion: toutes les qualités du Prix Nobel se trouvent réunies.

Premier paragraphe :

Tard dans la nuit, deux d'entre nous ont pris la fuite, ce qui, l'aube venue, nous a empêchés de partir, Nous avons passé ce court laps de temps à faire sécher à la faible lueur du soleil matinal nos manteaux kaki en tissu rêche, qui étaient restés moites pendant la nuit, à regarder la route goudronner au-delà de la haie vive basse et à contempler la rivière ocre rouge qui coulait plus loin, derrière quelques figuiers. La pluie torrentielle de la veille avait provoqué des craquelures sur la route goudronnée et une eau limpide coulait dans ces entailles aiguës, tandis que la pluie, la neige fondue et la rupture d'un barrage avaient fait monter le niveau de la rivière, qui s'était enflée avec fracas emportant à une vitesse extraordinaire des cadavres de chiens, de chats et de rats.


Pourquoi ce livre ? :
Quand j'ai vu ce livre, j'ai flashé sur la couverture ! Il était exposer sur une table au Forum du livre avec d'autres livres japonais, lors du "Japon a l'honneur " suite à l'anniversaire de Fukushima.
Je suis 'ailleurs repartie avec 2 autres livres japonais.
Il y a des livres que j'hésite à acheter, l'histoire me plaît, mais je ne sais pas, je les prends, lis quelques lignes, les repose, cela plusieurs fois, et il y a des livres que je prends une fois et que je ne lâche plus, "Arrachez les bourgeons tirez sur les enfants " fait partie de cette catégorie ! Puis comme j'aime beaucoup cet auteur, j'étais sûre qu'il allait me plaire.

Arrivez à la caisse , le vendeur a confirmé mes dires, il a eu de superbes échos sur ce livre. Du coup j'ai laissé en plan le livre que j'étais en train de livre – en l'occurrence Anita Blake t1 – pour commencer celui-ci,

Note : 7/10

Mon avis:
Arrachez les bourgeons, tirez sur les enfants est un petit livre qui ce lit très vite, car on a envie de savoir ce que vont devenir ses enfants livrés a eux même, seul dans ce village au milieu de la montagne, sans aucune possibilité de s'échapper. Bien que le thème du livre est assez dur, j'ai trouvé cette lecture facile, j'ai très envie de continuer la découverte de l'oeuvre de Kenzaburô Oé
Ce que n'ai pas aimé :
L'auteur parle très souvent du sexe des petits garçons, cela m'a presque « dérangée ».

vendredi 16 mars 2012

Kenzaburô Oé

Kenzaburo_Oe Kenzaburo Oé est né en 1935 sur l'ile de Shikoku au Japon. Il étudie la littérature française et soutient une thèse sur Jean Paul Sarthe.

Ses premiers textes paraissent dans les années 1950, sa carrière a été lancée en 1957 avec la nouvelle : le faste des morts.

En 1958 il reçoit le prix Akutagawa, l'équivalent de notre Goncourt ave gibier délavage, qui a été adapté au cinéma par Nagisa Oshima sous le titre d’une bête à nourrir.

Dans les années 1980 Kenzaburo Oé s'intéresse à la littérature latino-américaine et séjourne au Mexique où il enseigne à l’université,
En 1989, le prix Europalia lui est décerné pour l’ensemble de son oeuvre, et il reçoit le prix Nobel de littérature en 1994.

Écrivain original qui rejette le système des valeurs de la société existante et reflète les interrogations et les inquiétudes de la génération d’après-guerre, il incarne la crise de conscience d’un pays emporté pas la fuite en avant
.




Bibliographie de ses œuvres traduites en français :


Une Famille en voie de guérison Edité chez Gallimard
Nostalgies et autres labyrinthes, entretiens avec André Siganos et Philippe Forest Disponible chez Cecile Defaut
Le Faste des morts (1957) Edité chez folio
Gibier d'élevage (1957) Disonible chez folio 2 €
Tribu bélante (1958) dans Anthologie de nouvelles japonaises contemporaines tome I Editions du Rocher

Arrachez les bourgeons, tirez sur les enfants
(1958) Edité chez Gallimard
Quelque part ailleurs (1959) dans Anthologie de nouvelles japonaises tome III
Seventeen (1961) Disonible chez folio 2 €
Notes de Hiroshima (1963) Disonible chez folio
Une Affaire personnelle (1964) Edité chez Stock
Le Jeu du siècle (1967) Chez Folio
M/T et l'histoire des merveilles de la forêt (1986)Disponible chez Gallimard
Lettres aux années de nostalgie (1987)Disponible chez Gallimard
Une Existence tranquille (1990) Disponible chez Folio
Moi, d'un Japon ambigu (1995) chez Gallimard
Dites-nous comment survivre à notre folie (1958) Disponible chez Folio



Les titres en rouge sont dans ma PAL. Je vais donc les lire prochainement.


François Busnel, dans La grande librairie recevait le 15/03/2012 Kenzaburô Ôé.



Michael C. Hall - Caroline du Nord

Nom : Michael C. Hall
Né le : 1 février 1971 à Raleigh, Caroline du Nord
Profession : Acteur.















C'est en 2001 que le grand publique découvre Michael C. Hall avec la série Six feet under.


Six Feet Under - 5 saisons



Nom dans la série : David Fisher
Profession : propriétaire, depuis le décès de son père, d'une société de pompes funèbres
Le générique :




Brrrrr, il me fait toujours froid dans le dos ce générique ! pas vous?
J'en suis à la saison 3, va falloir que je trouve le temps de regarder la suite.


Paychek


En 2003, il interprète l'agent Klein dans le film Paychek de John Woo, aux côtés de Ben Affleck et Uma Thurman.
Je n'ai pas vu ce film.








Puis en 2005 il devient Dexter Morgan.




Nom dans la série : Dexter Morgan
Profession : travaille comme expert en traces de sang avec la police de Miami.
Signe particulier : serial killer













Le générique :



Brrr :) là c'est un frisson de plaisir que j'éprouve quand j'entends ce générique.

Dexter est ma série préférée, l'action se passe à Miami en Floride, il y a pour le moment 7 saisons. La saison 6 est en cours de diffusion sur Canal+ et je me régale.
Chaque saison comporte 12 épisodes de 50 min, environ.

Dexter c'est le plus gentil
serial killer qui existe, car oui, Dexter est un méchant qui tue des gens, mais il ne tue que les méchants qui ont tué, donc c'est un gentil finalement non?




50 états, 50 billets , le challenge : Caroline du Nord


mardi 13 mars 2012

Chroniques de MacKayla Lane, T1 : Fièvre noire

Chroniques de MacKayla Lane, Tome 1 : Fièvre noire

«Ma philosophie tient en quelques mots : si personne n'essaie de me tuer, c'est une bonne journée. Autant vous le dire, ça ne va pas très fort, depuis quelque temps. Depuis la chute des murs qui séparaient les hommes des faës. Pour moi, un bon faë est un faë mort. Seulement, les faës Seelie sont moins dangereux que les Unseelie. Ils ne nous abattent pas à vue. Ils préfèrent nous garder pour... le sexe.

Au fait, je m'appelle MacKayla Lane. Mac pour les intimes. Je suis une sidhe-seer.

La bonne nouvelle : nous sommes nombreux.

La mauvaise : nous sommes le dernier rempart contre le chaos.»

Premier paragraphe :

Température : 34 °C à l’ombre. Taux d’humidité de l’air : quatre-vingt-dix-sept pour cent.
Dans le Sud profond, l’été est d’une chaleur suffocante. En revanche, il n’y a pratiquement pas d’hiver, ce qui me convient à merveille. J’aime à peu près toutes les saisons : l’automne avec son cortège de nuages et de crachin, un temps idéal pour rester à la maison avec un bon bouquin ; l’été et son ciel d’un bleu éclatant – sauf l’hiver. La neige, le verglas, très peu pour moi. Je me suis toujours demandé comment les gens du Nord pouvaient supporter la rudesse de leur climat… et surtout, pourquoi ils le faisaient. Mais je suppose que c’est une bonne chose qu’ils s’en satisfassent. Sinon, ils voudraient tous vivre ici, et il n’y aurait pas assez de place pour tout le monde.

Note: 8.5

Mon avis:

C'est grâce à hydromielle que j'ai entrepris de découvrir cette série, cela faisait pourtant longtemps que je n'avais pas lu de Bit-lit mais elle en faisait tellement de bons commentaires sur son blog qu'elle ma mis l'eau à la bouche. Et bien je peux vous dire que je n'ai pas été déçue, on suit les aventures de Mackayla avec un reel plaisir, même si par moment elle est un peu trop « nunuche » et inconsciente à mon goût, mais la Mackayla2,0 est déjà beaucoup plus mature que la Mackayla 1,0, donc le meilleur reste à venir, c'est avec plaisir que je la retrouverai dans le tome 2.






50 états, 50 billets , le challenge : Géorgie
Mac et ses parents habitent à Ashford , Géorgie